7.5.07

Sarkozy promet une France du «travail», de «l'autorité», de la «morale» #3



Moins d'une heure après l'annonce de la victoire de Nicolas Sarkozy, plusieurs face à face entre jeunes et policiers ont été constatés en banlieue parisienne. «On sent une certaine tension», note un policier.
(...)
A Clichy-sous-Bois, où avaient éclaté les violences en novembre 2005, la rumeur d'échauffourées dans les cités voisines commençait à se répandre en début de soirée. Avec Mohammed Mechmache, président d'AC le Feu, association créée après les émeutes très active dans la campagne en faveur de Ségolène Royal, des éducateurs tentent de calmer les esprits tentés par l'échauffement.

in Libération

1 comentário:

Louis disse...

C'est un jour très sombre pour la France. L'élection de Sarkozy signifie le rejet des valeurs progressistes françaises et l'adoption du néolibéralisme à l'américaine, avec toutes les conséquences négatives à anticiper.

J'ai écrit un texte à ce sujet sur mon blogue si une perspective québécoise sur le sujet vous intéresse.